BIOGRAPHIE     
BIOGRAPHY

Vib Gallery

Profil de l’artiste
   Artist ProfileProfil_de_lartiste.htmlProfil_de_lartiste.htmlProfil_de_lartiste.htmlshapeimage_3_link_0shapeimage_3_link_1
Tableaux
PaintingsPhotos.htmlPhotos.htmlshapeimage_4_link_0shapeimage_4_link_1
Accueil
 Homewww.vibgallery.com.htmlwww.vibgallery.com.htmlshapeimage_5_link_0
Contact
mailto:vibrationnisme@sympatico.ca?subject=
 

Né à Thetford Mines (Québec, Canada) en 1959, François Faucher peint et expose régulièrement depuis l’âge de 16 ans. Architecte de profession, il décide en 1989 de délaisser cette carrière afin de se consacrer exclusivement à la peinture.


Il privilégie la peinture à l’huile et présente un style très personnel qu’il nomme « vibrationnisme ». Créée en 1983, cette forme d’art consiste à donner à l’observateur l’impression que le tableau qu’il regarde vibre. D’abord accepté au Canada, le “vibrationnisme” est ensuite reconnu par les critiques d’art aux États-Unis lors de la première exposition solo de François Faucher à New York en 1993. Il paraît alors en page couverture de la revue internationale Artspeak de New York. Il est enfin présenté à Paris à l’occasion du Salon d’Automne en 2000 et 2001.


On retrouve ses œuvres dans plusieurs collections corporatives et privées très prestigieuses, dont celles d’Elton John et de Billy Joel.


François Faucher a exposé en solo dans sept musées au Canada. Deux livres consacrés à la carrière de ce peintre de réputation internationale ont été publiés.


Démarche artistique


« Dès l’âge de 16 ans, j’ai commencé à peindre de façon régulière. Comme plusieurs artistes, je me plaisais à reproduire la nature et les paysages, toujours en leur donnant une touche personnelle.


En 1983, alors que  je peignais à l'extérieur par un froid intense, j'ai placé quelques coups de pinceau  au  mauvais endroit sur la toile, car ma main tremblait. En observant ce tableau, j'ai remarqué certaines vibrations dans l'image. Par la suite, j'ai exploité cette découverte en déformant mes sujets d'abord timidement, puis de façon très prononcée, d'où mes éléments détachés. Ce style unique et personnel que j'ai appelé « vibrationnisme » a été mis au point au cours d'une évolution constante, échelonnée sur plusieurs années de travail et de recherche.


Au début de cette démarche, les sujets n’ont pas changé, c’est-à-dire que les paysages étaient toujours ma source d’inspiration. Mais à mesure que mon style se précisait, j’ai éprouvé le besoin de créer mes propres sujets en atelier. Différents thèmes comme les sports, les scènes de rue et de la vie quotidienne ainsi que la musique sont donc apparus sur mes toiles. Ayant reçu une formation musicale dans ma jeunesse, ce thème a pris par la suite presque toute la place dans ma production.


Au fil des ans, les voitures, le jeu et les logos de compagnies se sont ajoutés à mes sujets. Le goût de peindre de l’abstraction m’a poursuivi pendant de nombreuses années. J’hésitais à franchir cette étape parce que la base même du vibrationnisme est la figuration. J’ai finalement réussi à relever ce grand défi tout en préservant mon style.


Tout au long de cette évolution, j’ai aussi étudié les couleurs très intensément. D’abord de couleurs terre plus monochromes ou de tons plus pastel, mes tableaux ont maintenant des couleurs plus riches, plus vives et plus chaleureuses. »

Principales expositions solos / Major Solo ExhibitionsExpositions_solos.html
Principales expositions collectives / Major Collective ExhibitionsExpositions_collectives.html
Principales Collections privées, publiques et corporatives / Major Private, Public and Corporate CollectionsColl._privees,_publ_et_corpo..html
Rencontre avec des personnalités / Meeting with personalitiesRencontre_avec_des_personnalites.html
Principales couvertures de livres / Major Book CoversPrincipales_couvertures_de_livres.html
Dossier de presse / Press ReleasesDossier_de_presse.html

Born in Thetford Mines (Quebec, Canada) in 1959, Francois Faucher has been painting and exhibiting his works regularly since the age of sixteen. He worked as an architect for six years and, in 1989, decided to abandon his profession to dedicate himself exclusively to his art.


Faucher prefers oil painting and introduced a personal style which he named “Vibrationism”. To the observer, this form of art gives to the painting an illusion of vibration. Characterised by shaking effects, “Vibrationism” is defined by a peripheral deformation of the subject and by the addition of detached elements. Using the proper colours can also contribute to this illusion of vibration.


Created in 1983, this unique style has developed over the years with persistent work and research.


First accepted in Canada, “Vibrationism” has been recognised by the art critics in the United States at the first solo exhibition of Faucher in New York City in 1993. He then made the front page of the New York international magazine Artspeak. In 2000 and 2001, Paris welcomed him to the Salon d’Automne.


Art galleries from Canada, the United States and France represent François Faucher’s work.


Elton John and Billy Joel have one of François Faucher’s paintings in their collection.

Over the years, Faucher also presented his work in seven solo exhibitions in museums in Canada, and two books have been published on his career.

Artistic Approach


"From the age of 16, I started to paint on a regular basis. Like many artists, I liked to reproduce nature and landscapes, always giving them a personal touch.


In 1983, when I painted outside in a very cold day, I placed a few brush strokes in the wrong place on the canvas, as my hand was trembling. While observing the painting, I noticed some interesting vibrations. Subsequently, I exploited this discovery by distorting my subjects initially mildly, then in a very pronounced way, hence my detached elements. This unique and personal style that I called "Vibrationism" has constantly evolved over several years of work and research.


When I started this process, the subjects did not change, that is, the landscapes remained my source of inspiration. But as my style defined itself, I felt the need to create my own subjects. Different themes, like sports, street scenes and everyday life as well as music appeared on my canvases. Having received a musical training in my youth, this last theme became the most important in my production.


Over the years, cars, games and logos of companies were added to my subjects. The taste for painting abstract subjects has been in the back of my mind for many years. I hesitated to take this step because the very basis of vibrationism is the figuration. I finally managed to face this great challenge while preserving my style.


Throughout my evolution, I also studied colors intensely. I first used more monochrome earth colors or pastel shades, but my paintings now possess richer, more vivid and warm colours. "